Actualités et conseils sur la construction, la rénovation, l'aménagement de votre maison

Energie verte Maison basse consommation Investissement immobilier. Travaux Bricolage
  • Focus sur l’isolation thermique et phonique de votre habitat


    L’isolation figure parmi les méthodes préconisées dans le processus d’économie d’énergie. Elle consiste à préserver les milieux intérieurs d’une maison contre les agents extérieurs. Utilisée dans le but de réduire les factures énergétiques, cette technique se concentre sur deux plans bien distincts, à savoir le phonique et le thermique de la demeure.
    L’isolation thermique se concentre sur la partie climatisation, chauffage de votre demeure et l’isolation phonique se concentre essentiellement sur les désagréments engendrés par les bruits provenant de l’extérieur.

    Mieux économiser de l’énergie grâce à l’isolation


    À noter qu’il existe différents types d’isolation, que ce soit à l’extérieur ou à l’intérieur d’un habitat. L’isolation concerne quasiment toutes les parties d’une habitation : les murs, les fenêtres, les combles, le sol, etc. Vous devez savoir que lorsqu’un habitat est suffisamment isolé, il se trouve à l’abri des déperditions de chaleur. Une isolation accompagnée d’une bonne ventilation constitue aussi un moyen très efficace pour diminuer les dégradations résultant de l’humidité. Sinon avant de se lancer dans de tels travaux, avant de se lancer dans de tels investissements, il serait opportun de faire appel à un professionnel du diagnostic de performance énergétique.

    Des matériaux spéciaux pour une maison spéciale


    En matière de déperdition de chaleur, une simple isolation naturelle n’est pas suffisante pour obtenir une protection optimale d’un habitat. Il importe de choisir des bons matériaux qui serviront en plus d’isolants, car les déperditions de chaleur mènent facilement à une immense consommation en énergie et donc à une facture de chauffage salée. À titre d’exemple, l’isolation des combles ou des murs peut se faire aussi bien de l’intérieur que de l’extérieur. Pour se faire, le matériel utilisé est souvent un polystyrène expansé. Les combles perdus, tout comme les combles habitables, peuvent également faire l’objet d’une isolation. Il faut veiller, ici, à respecter convenablement les principes de ventilation. L’isolation des sols implique l’utilisation de plaques de polystyrène, tandis que celle relative aux fenêtres fait appel à l’usage de matériaux spécifiques, comme l’aluminium et le bois.
    Pour connaitre l’efficacité d’un bon isolant, plusieurs facteurs doivent être pris en considération. Tout d’abord, il faut regarder de quelle matière l’isolant est fait, un isolant efficace est fait de matière synthétique, végétale, animale ou même minérale. Les professionnels de la construction recommandent chaudement d’utiliser les isolants de matière végétale comme la fibre de bois ou encore la laine de chanvre, essentiellement car ils sont plus respectueux de l’environnement. Ensuite, après la matière, le point à prendre en compte n’est autre que la conductivité thermique. Cette conductivité indique la capacité de transmission de la chaleur par les matériaux. Le principe pour comprendre cette conductivité est assez simple, si la conductivité thermique est moindre, c’est que l’isolation est de bonne qualité/efficacité. Enfin le dernier point à prendre en compte, n’est autre que la résistance thermique, pour ce dernier point le principe est le contraire de la précédente, c'est-à-dire que plus la résistance est élevée, plus l’isolation est de bonne qualité/efficacité.
    Enregistrer un commentaire

    Articles les plus consultés